PROCESSUS DE RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT D’AÉRODROME EN COURS/ PHASE 2 SUR 5

La certification des aérodromes en Afrique est une exigence de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), ayant pour finalité de juger et valider la qualité des procédures en milieu aéroportuaire.

L’Aéroport Internationale Gnassingbé Eyadema (AIGE) étant certifiée depuis 2014 (renouvelable après trois ans), a l’obligation de toujours respecter les normes et pratiques fixées par l’OACI afin d’obtenir à nouveau la certification d’aérodrome ; ceci pour garantir une assurance qualité à ses passagers.

Le processus de certification s’effectue en cinq (5) phases avec des échéances à respecter. Suite à l’expression d’intérêt, qui est la première phase, une inspection technique a eu lieu en Février 2017 grâce à un audit documentaire de toutes les installations. Ceci  a permis à l’AIGE de rédiger une demande formelle  du certificat d’aérodrome qui le lance ainsi dans la seconde phase du processus.

La prochaine étape sera « la vérification de la conformité des installations et équipements de l’AIGE » avec un audit du site prévu pour le 10 Avril 2017.