Rendre les voyages aériens plus sûrs non seulement dans le présent mais aussi dans l’avenir

L’annexe 14 à la convention de l’OACI stipule que des plans d’urgence d’aérodrome devront être établis pour permettre d’assurer la coordination des mesures à prendre en cas de situation d’urgence survenant sur un aérodrome.

 

Les ripostes à toutes formes d’urgence dans un aéroport font intervenir divers organismes. Le dénouement heureux d’un incident est directement lié à la synchronisation des rôles que jouent les organismes participants. Pour garantir de tels résultats, tous ceux qui interviennent dans une situation d’urgence doivent travailler de concert et de façon harmonieuse.

La gestion des situations de crise sur une plateforme est un aspect du métier du gestionnaire d’aéroport, qui mérite une attention particulière. Des évènements graves, tels que : les détournements d’avion, les attentats, les incendies ou accidents, peuvent subvenir à tout moment et il faut être prêt à y faire face.

 

La vocation de plateforme de correspondance et d’aéroport de référence par la qualité des services rendus aux clients, son trafic, ses performances financières suppose des défis à relever par l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma (AIGE).

 

A cet effet, la SALT a entrepris depuis mai 2014, la révision du plan d’urgence de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma (AIGE) et a organisé du 03 au 05 décembre 2014, l’atelier de validation de ce plan révisé en collaboration avec les experts de BTEE s.a. Cet atelier a connu la participation de tous les partenaires de la plateforme notamment l’ANAC-TOGO, l’ASECNA, l’ASAIGE, la S. T. Handling, la BTL, AIR France, ASKY… L’objectif visé est de se conformer aux normes et exigences de l’OACI par l’évaluation du plan d’urgence de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma dans le but d’intégrer les nouvelles donnes et intervenir de manière efficace et cohérente dans l’éventualité d’une crise.

 

En quoi consiste une crise ?

Une crise est un évènement qui surprend des individus et restreint leur temps de réponse, pouvant provoquer des dommages importants où de multiples acteurs sont impliqués. Dans ce sens, l’aéroport est le lieu de toutes les crises.

 

Pour garantir un système de transport sûr, sécuritaire, débarrassé de toutes défaillances pouvant causer des dommages irrémédiables aux passagers et à l’économie, les autorités aéronautiques du Togo, doivent mettre en place de nouveaux dispositifs pour réduire au maximum le décalage entre la menace, et la réalité du terrain, à travers des actions proactives et en définissant les moyens matériels et humains nécessaires pour faire face aux situations d’urgence. Le dispositif ou plan doit définir clairement les mécanismes de :

 

  • mise en œuvre efficace des moyens ;
  • coordination des activités : « Un périmètre, un responsable, une mission » ;
  • communication et de transmission des informations entre les différents intervenants.

 

La sécurité des vols, des personnes, des biens et des installations aéroportuaires est un objectif prioritaire. Mobilisons-nous pour l’atteindre !

DSCN3502 DSCN3486 DSCN3485

 

 

Les compagnies aériennes à l'AIGE
Téléchargez notre application mobile
Android
Windows
iOS
Savez-vous que la SALT fête ses 30 ans?

Découvrez la S.A.L.T