EXPAR 2016 : Exercice Partiel d’Evaluation du Plan National de Gestion de crises (PNGC)

Pour répondre aux exigences de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), il est recommandé aux Etats membres d’éprouver tous les deux (2) ans les procédures établies dans le Plan National de Gestion de crises (PNGC) afin de mettre en exergue les dysfonctionnements et prendre les mesures correctives en vue de :
– Renforcer les compétences de tous les acteurs et
– Mettre les infrastructures aéroportuaires aux standards et exigences de l’OACI et IATA.
Dans le même ordre d’idée, l’OACI recommande l’organisation annuelle d’exercice partiel en Sûreté / Sécurité pour tester le Programme de Sûreté Aéroportuaire.
Ainsi, le mercredi 21 décembre 2016 s’est déroulé, sur la plateforme aéroportuaire de Lomé, l’exercice partiel de gestion de crises dénommé EXPAR 2016.
Les objectifs visés sont essentiellement de deux ordres :
– Assurer la sécurité de tous les occupants de l’aéroport,
– Assurer l’évacuation ordonnée de l’aérogare.
Le scénario EXPAR 2016 est basé sur une prise d’otages dans un Salon VIP, suivie d’une alerte à la bombe.
Le Centre des Opérations d’Urgences (CDOU) a été activé. Les différentes cellules opérationnelles de gestion de crises ont pris place pour mener à bien les opérations dans une cohésion interne.
Des négociations ont été entreprises pour faire baisser la tension et gagner du temps pour un meilleur dénouement de la crise.
Grâce au professionnalisme du personnel et des forces de sécurité, la sûreté et la sécurité de l’aéroport ont été garanties. Cependant certaines mesures correctrices sont à prendre en compte afin d’améliorer l’efficacité des acteurs agissants en cas de crise réelle.

Les compagnies aériennes à l'AIGE
Téléchargez notre application mobile
Android
Windows
iOS
Savez-vous que la SALT fête ses 30 ans?

Découvrez la S.A.L.T