Lomé affine ses mesures de sûreté

Afin de faire face à un certain nombre  de non conformités relevées lors de l’audit réalisé par la TSA (Transportation Security Administration) en février 2016, un plan d’actions correctives a été mis en œuvre par l’ANAC pour remédier aux carences et rehausser les mesures de sûreté.

La mission de validation coordonnée de l’OACI, dans  sa  mission  au Togo du 16 au 25 mai 2016,  a procédé aux audits conformément au Programme d’Audit Universel de l’OACI. L’Aéroport International GNASSINGBE EYADEMA a été positionné parmis  les aéroports les plus sûrs de la sous-région avec un taux de réalisation de la mise en œuvre de 86,9%.

Si ces résultats sont encourageants, selon le Directeur Général de l’ANAC, il y a toujours place à des améliorations. Il salue ainsi l’arrivée de la délégation des Experts du TSA pour la visite d’évaluation  de la plateforme aéroportuaire de Lomé  et  identifier d’autres probables disfonctionnements  constatés.

Selon le Chef de délégation du TSA, l’évaluation mettra l’accent sur les domaines clés qui sont :

  • L’inspection filtrage des passagers et des bagages (départ, transit, correspondance, VIP) ;
  • La formation ;
  • Le contrôle de la qualité.

Besoin d'informations?

Contactez-nous!

Les compagnies aériennes à l'AIGE
Savez-vous que la SALT fête ses 30 ans?

Découvrez la S.A.L.T