Orientations pour la réduction des risques de contamination de la COVID-19 dans le transport aérien au Togo

La réouverture des frontières aériennes est à ce jour une priorité du gouvernement togolais. Elle se fera dans le strict respect des mesures barrières, de sécurité et de sûreté en vigueur, dans le cadre de la riposte de l’Etat à la pandémie de la COVID-19.

Suite aux travaux en commission qui ont débuté le 24 Juin 2020, qui consistaient à finaliser la rédaction des différentes procédures des acteurs de la plateforme aéroportuaire, le ministère des infrastructures et des transports a rédigé le 08 Juillet 2020 une note circulaire relative aux orientations pour la réduction des risques de contamination de la COVID-19 dans le transport aérien et aux modalités pratiques de reprise des vols internationaux au Togo.

Cette note, susceptible d’être mise à jour en fonction de l’évolution de la situation sanitaire de la COVID-19, dit ce qui suit :

« …Pour garantir la santé , la sécurité et la sûreté des passagers, des équipages et du personnel, les activités des exploitants d’aéroport, des exploitants d’aéronefs, des fournisseurs de services de navigation aérienne, des organismes de services de sûreté, des usagers de l’aéroport, les organismes ou agences de voyages, doivent se faire dans le strict respect des mesures et gestes barrières édictées par le gouvernement et les recommandations de l’Equipe spéciale de l’OACI sur la relance de l’aviation (CART).

Tous les passagers doivent remplir le formulaire de déclaration de santé et d’immigration disponible via le lien : https://voyage.gouv.tg

Ils doivent effectuer un test PCR COVID-19 à l’arrivée et au départ

Les passagers doivent installer, à leur arrivée à l’aéroport de Lomé, l’application mobile de contact tracing « TOGO SAFE » et la garder activée pendant toute la durée de leur séjour ou au moins 30 jours à compter de leur arrivée au Togo.

Les tests PCR au départ sont effectués 72h avant la date prévue de départ du vol concerné.

Les passagers testés positifs sont placés au sein d’une structure sanitaire de suivi mise en place par le gouvernement et doivent prendre en charge tous les frais qui y sont associés

Les compagnies aériennes s’efforceront à modifier sans frais les billets des passagers testés positifs

Tous les équipements, aéronefs et surfaces exposées doivent être nettoyés et désinfectés, conformément aux prescriptions des autorités sanitaires, à une fréquence désinfectés, à une fréquence déterminée par une évaluation des risques sanitaires et opérationnels. Des formulaires établis par l’agence nationale de l’aviation civile (ANAC), doivent être renseignés à cet effet.

Toute nouvelle mise à jour sera communiquée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire de la COVID-19

L’ANAC est à votre disposition pour toute précision et informations complémentaires…»

Le Ministre des Infrastructures et des Transport, Mme Zouréhatou KASSAH-TRAORE attache du prix à la bonne mise en œuvre toutes ces orientations.

 

NOTE DE CIRCULAIRE SIGNEE PAR Mme MINISTRE-1 (1)

Téléchargez notre application mobile
Les compagnies aériennes à l'AIGE
English French